Patristique

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

6 vendredis de 14h00 à 16h00 avec Frère Guillaume Petit op

Du 10 novembre au 15 décembre 2023

10, 17 & 24 novembre
1er, 8 & 15 décembre

De l’édit de Constantin (313) à l’édit de Thessalonique (380), du concile de Nicée (325) au concile de Constantinople (381), la théologie s’approfondit sous la double impulsion des hérésies à combattre et de la foi à annoncer.

Au tournant du IVe et du Ve siècle, au cœur de l’âge d’or de la patristique, ce sont les grandes figures des Pères qui apparaissent :

saint Ambroise, saint Jérôme, saint Augustin et saint Grégoire le Grand pour l’Occident ; saint Basile, les deux saints Grégoire et saint Jean-Chrysostome pour l’Orient.

Ce ne sont pas les seuls grands noms de la patristique ! Cette époque est celle d’une floraison, d’une diffusion et d’une maturité de l’âge des Pères de l’Église.

Notre parcours ne pourra tout couvrir, aussi l’étude de saint Augustin et de saint Jean-Chrysostome tiendra la place principale.

Prédication, étude théologique, approfondissement de la foi, lutte contre les hérésies, sollicitude pastorale, tout est présent dans leurs œuvres.

Selon la formule d’A.-G. Hamman :


« Écrire n’est pas un divertissement mais un devoir,
c’est une mission et non une compétition. C’est leur âme
et non leur art qui s’y exprime ; leur foi qui y parle.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+