Patristique

6 vendredis de 19h00 à 21h00 avec Fr Guillaume Petit op

De l’édit de Constantin (313) à l’édit de Thessalonique (380), du concile de Nicée (325) au concile de Constantinople (381), la théologie s’approfondit sous la double impulsion des hérésies à combattre et de la foi à annoncer.

L’Église, sortie des persécutions du siècle précédent, voit son influence croître considérablement.

Elle assiste à la naissance de la vie monastique, au déploiement de ses écoles de théologie et à l’approfondissement du mystère révélé dans trois directions principales :

la dogmatique,

la pastorale,

l’ascèse.

Entrons dans l'étude de cet âge d’or de la patristique, qui marque l’apogée de l’Église impériale.